Publié le Laisser un commentaire

Soupe de carottes au miso

Que diriez-vous d’une délicieuse soupe de carottes avec un ingrédient spécial pour une petite touche exotique ?

Originaire du Japon, le miso est une pâte de soja fermenté qu’on utilise comme condiment pour relever les plats. Le soja et la fermentation en font un excellent cocktail nutritionnel avec des protéines, des vitamines et des minéraux. Alors ça vous tente ?

Ingrédients

10-12 carottes
1 cc de pâte miso
1 cc de purée de cacahuètes
2 cs de sauce soja sans sucre
100-200 ml d’eau (ajuster selon texture souhaitée)
1 bouquet de persil
1 pincée de gomasio

Préparation

  1. Peler puis cuire les carottes à la vapeur.
  2. Mixer les carottes, la pâte miso, la purée de cacahuètes, la sauce soja et l’eau.
  3. Verser la soupe dans un bol.
  4. Laver et hacher le persil.
  5. Saupoudrer le persil et le gomasio sur la soupe

Astuce : Vérifiez que le miso n’est pas pasteurisé, sinon il perd tous les bienfaits obtenus par la fermentation.


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder ma dernière vidéo YouTube « Une journée dans mon assiette édition Végan et Healthy » pour retrouver cette recette en format vidéo. Je partage également d’autres délicieuses recettes 😉

De plus, retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@noemienutrition

Publié le Laisser un commentaire

Barres de céréales aux myrtilles

Les barres de céréales sont l’un de nos snacks favoris. Malheureusement, ces produits contiennent généralement beaucoup trop de sucres ajoutés pour être consommés régulièrement.

Alors que faire si vous ne voulez pas renoncer à votre barre quotidienne ?

J’ai une solution pour vous ! Il s’agit d’une recette pour préparer sa propre barre. L’avantage quand on cuisine, c’est qu’on peut surveiller les ingrédients utilisés.

Est-ce qu’on utilise une plaque de beurre entière, une plaque de chocolat ? Quelle quantité de sucre ?

Rien de tel dans cette recette, pourtant vous allez vous régaler 😉

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Quantité : 9 à 12 barres

Ingrédients

Pour l’insert aux myrtilles

  • 100 g de myrtilles congelées
  • 4 cs de sirop d’agave
  • 2 cs de jus de citron
  • 50 ml d’eau
  • 1/2 cc d’extrait de vanille
  • 2 cs de fécule de maïs

Pour les barres aux flocons d’avoine

  • 90 g de flocons d’avoine
  • 90 g de son d’avoine
  • 1/2 cc de cannelle
  • 1,5 cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de compote de pommes sans sucre
  • 2 cs de sirop d’agave
  • 1/2 cc d’extrait de vanille
  • 4 cs d’huile de noix de coco

Préparation

  1. Préchauffer votre four à 200 degrés.
  2. Dans une petite casserole, porter à ébullition les myrtilles, le sirop d’agave, le jus de citron et l’eau.
  3. Lorsque l’eau bout, ajouter l’extrait de vanille et la fécule de maïs tout en mélangeant. Retirer du feu et laisser refroidir. Le mélange va épaissir en refroidissant.
  4. Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, le son d’avoine, la cannelle, la vanille, la levure chimique et le sel.
  5. Ajouter la compote de pommes, le sirop d’agave et l’huile de noix de coco fondue. Mélanger jusqu’à ce que la pâte d’avoine devienne épaisse et collante (ajouter un peu d’eau si la pâte est trop sèche).
  6. Dans un plat de cuisson d’env. 20 cm de côté préalablement huilé, verser environ la moitié du mélange d’avoine dans le fond et aplatir fermement pour former un fond uniforme et bien tassé.
  7. Verser le mélange aux myrtilles sur la couche d’avoine. Répartir uniformément.
  8. Recouvrir avec le reste du mélange d’avoine et aplatir fermement pour former une couche uniforme et bien tassée.
  9. Enfourner pendant 30 minutes dans le four préchauffé.
  10. Sortir du four lorsque les flocons d’avoine sur le dessus commencent à griller. Laisser refroidir avant de couper en carrés. Réserver la portion nécessaire à votre collation et placer le surplus au réfrigérateur.
  11. Déguster !

Astuce : Si vous n’avez pas de son d’avoine, vous pouvez passer des flocons d’avoine au mixer !


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder cette vidéo YouTube « Une journée dans mon assiette : perte de poids, reverse diet + recette barre saine | Weekly vlog #5 » pour retrouver cette recette en format vidéo. Je partage également d’autres recettes pour le déjeuner et le dîner !

Retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets, ainsi que des programmes clés en main : conseils, menus, recettes et sport. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@noemienutrition

Publié le Un commentaire

Recette de marrons au four

Miam des marrons grillés ! Tout le monde – ou presque – adore ce snack sain et réconfortant durant les froides journées d’automne. Encore faut-il avoir la patience de le peler, à moins que cela ne fasse partie de son charme !

Le marron est un fruit intéressant à plus d’un titre. Riche en fibres et en amidon, il assure un bon apport en glucides. L’énergie est diffusée progressivement dans l’organisme, ce qui permet de soutenir un effort prolongé, avec des effets positifs sur la satiété et la digestion.

Mais ce n’est pas tout ! En effet, le marron contient de nombreux minéraux et oligo-éléments importants pour la santé – en particulier chez le sportif – avec du potassium, magnésium, calcium ou encore du manganèse.

Enfin, le marron est très peu gras par rapport aux autres « fruits à coque » que sont les oléagineux. Sa teneur en lipides est effectivement très faible.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de trempage : 1h
Temps de cuisson : env. 30 minutes

Ingrédients (pour 2-3 portions)

  • 500 g de marrons
  • Eau

Préparation

  • Faire tremper les marrons dans l’eau froide durant une heure.
  • Préchauffer le four à 250°C.
  • Inciser les marrons en croix.
  • Étaler les marrons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et placer un petit récipient avec 1 dl d’eau au milieu.
  • Enfourner. Après 15 minutes, renverser l’eau de la tasse sur la plaque (sans vous brûler). Laisser cuire encore 15 minutes.
  • Sortir du four et laisser refroidir avant de déguster encore tiède.

Je termine avec une précision, à savoir que les marrons que nous mangeons sont en fait des châtaignes. Le vrai marron n’est pas comestible… Pour les distinguer, c’est assez simple. La châtaigne comestible est contenue dans le fruit du châtaignier qu’on appelle un bogue qui contient deux ou trois châtaignes.

La châtaigne est donc plutôt petite avec une forme plus triangulaire que ronde et une face aplatie. Le marron est quant à lui plus gros et rond car la bogue du marronnier ne contient qu’un seul marron.

Source : ANSES – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (lien)


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder cette vidéo YouTube « REVERSE DIET ET CONFINEMENT : sport à la maison + recette marrons chauds | VLOG #3 » pour retrouver cette recette en format vidéo. Je partage également d’autres recettes pour le déjeuner et le dîner !

Retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@noemienutrition

Publié le Laisser un commentaire

Brownie à la patate douce

Une recette simple et rapide, des ingrédients naturels et non transformés pour un résultat vraiment bluffant ! 🙂

On peut cuisiner la patate douce de multiples façons. Cette recette profite de la texture particulière de sa chair pour créer un magnifique brownie au chocolat, moelleux comme on les aime !

Ici la patate douce joue un rôle de produit de substitution*. Elle vient remplacer une partie de la farine, du sucre et des oeufs que nous retrouvons habituellement dans un brownie. Rien de tout cela dans cette recette qui est d’ailleurs sans gluten.

Malgré le fait qu’on n’y trouve que des ingrédients sains et peu de sucre, il faudra toutefois rester raisonnable sur la quantité car ce brownie est assez riche. Ça reste un dessert après tout !

Ingrédients – pour 3-4 portions

  • 1 grosse patate douce (125 g cuits)
  • 80 g de chocolat noir 80 %
  • 30 g d’huile de coco
  • 1 cs de sirop d’érable (15 g)
  • 50 g de farine d’amandes
  • 1/2 poignée de noix/noisettes /amandes en option (10 g)
  • 1/2 cc d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel

Préparation

  1. Cuire la patate douce.
  2. Faire fondre le chocolat avec l’huile de coco. Mélanger pendant que le chocolat fond.
  3. Mixer tous les ingrédients sauf les noix jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si la patate douce est bien cuite, il est tout à fait possible de l’écraser avec une fourchette.
  4. Ajouter les noix et mélanger à nouveau.
  5. Verser la pâte dans un moule allant au four et cuire 30 min à 180°C.
  6. Laisser refroidir avant de servir et de vous régaler !

Si la patate douce vous inspire, retrouvez sur mon blog une délicieuse recette de gaufres !


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder ma dernière vidéo YouTube « REVERSE DIET ET MANGER HEALTHY : idées resto + recette de brownie | VLOG #2 » pour retrouver cette recette en format vidéo. Je partage également d’autres recettes pour le déjeuner et le dîner !

De plus, retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@noemienutrition

Publié le Un commentaire

Délicieuses gaufres de patate douce (sans gluten)

Saviez-vous qu’il existe de nombreuses variétés de patates douces avec des couleurs différentes ?

Dans la mesure du possible, il est préférable de choisir les variétés orangée et pourpre car ces substances colorantes sont en fait antioxydantes (le bêta-carotène et l’anthocyanine). Elles vont naturellement lutter contre le vieillissement prématuré des cellules et contre certaines maladies graves.

Une des différences avec la pomme de terre, c’est les fibres. La patate douce en contient environ le double, avec les nombreux avantages que cela représente sur la digestion, la gestion de la glycémie et la diminution du taux de cholestérol.

Encore un mot sur la gaufre, je vous présente ici une version salée. Mais les gourmand(e)s pourront tout à fait utiliser cette recette sans gluten pour une gaufre sucrée. A bon entendeur 😉

Ingrédients – pour 4 portions

  • 700 g de patate douce crue, soit 500 g cuite
  • 2 œufs
  • 50 g de farine de patate douce
  • 50 g de farine sarrasin
  • 150 ml de lait d’amandes sans sucre
  • 1 pincée de sel, poivre et ail séchée
  • 1 cc d’huile de coco

Préparation

  1. Cuire environ 700 g de patate douce à la vapeur pour obtenir 500 g cuits.
  2. Mixer la patate douce avec les œufs, les farines, le lait végétal et les épices.
  3. Huiler avec un pinceau et faire chauffer un gaufrier.
  4. Quand l’appareil est bien chaud, verser une grosse cuillère de pâte et laisser cuire jusqu’à ce que la gaufre soit bien dorée. Répéter l’opération avec le reste de la pâte.

Garnitures : Saumon fumé, pastrami, dés de poulet ou de tofu, avocat,… Bref, tout ce dont vous avez envie. Idéalement, il faudrait une source de protéines et pourquoi pas un peu d’avocat pour les bonnes graisses. Mais n’oublions pas les légumes, cuits ou crus, en accompagnement ou pourquoi pas en garniture également !

Régalez-vous !


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder ma dernière vidéo YouTube « Reverse Diet, prise de poids? Expérience nutritionniste / Weekly vlog + recette gaufre Healthy » pour retrouver cette recette en format vidéo. Je partage également d’autres recettes pour le déjeuner et le dîner !

De plus, retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@petitcriquethealthy

Publié le Laisser un commentaire

Porridge au chocolat

Riches en fibres, en minéraux et en protéines, les flocons d’avoine font du porridge une petit déjeuner complet et rassasiant !

L’avoine se distingue effectivement de la plupart des céréales du fait de leur forte teneur en protéines (13.5 g de protéines pour 100 g de flocons) et d’une meilleure composition en acides aminés.

Mais l’avoine n’est pas que l’amie du sportif qui la consommera pour ses protéines. C’est vraiment un aliment extrêmement sain qui conviendra à tous et à tous les budgets. Si on nous vante souvent les mérites de produits hors de prix, l’avoine est une exception qui mérite le détour !

Je relève encore que cette céréale contient également du bêta-glucane en grande quantité. Il s’agit d’une fibre soluble excellente pour la santé et la digestion. Elle permet en particulier de réduire le cholestérol, de normaliser le taux de glucose sanguin et de contribuer à la réduction du risque de développer des maladies cardiovasculaires.

Vous voilà convaincus, je l’espère, des bienfaits de l’avoine. Je vous laisse donc découvrir ma recette de porridge au chocolat. Un petit délice sain et gourmand !

Ingrédients

  • 30 g de flocons d’avoine
  • 1 banane mûre
  • 1 cs de cacao maigre
  • 10 cl de lait d’amandes (sans sucre)
  • 1 cc de sirop d’érable
  • 1 pincée de sel
  • 1 carré de chocolat noir min. 70%

Toppings à choix : noix, amandes, rondelles de bananes, etc.

Préparation

  1. Écraser la banane en purée avec une fourchette.
  2. Dans une casserole, mélanger la purée de banane avec les flocons d’avoine.
  3. Puis, ajouter le lait, le sirop d’érable, le sel et le cacao en poudre. Mélanger.
  4. Chauffer la préparation à feu moyen pendant 3-4 minutes tout en mélangeant de temps en temps. Sortir du feu et laisser épaissir pendant 2-3 minutes.
  5. Verser la préparation dans un bol et laisser refroidir pendant 2-3 minutes.
  6. Et pour terminer, n’oubliez pas le petit carré de chocolat noir à insérer au milieu de la préparation pour un cœur fondant et gourmand !


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder ma dernière vidéo YouTube « Une journée dans mon assiette édition Végan et Healthy » pour retrouver cette recette en format vidéo. Je partage également d’autres recettes pour le déjeuner et le dîner !

De plus, retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@petitcriquethealthy

Publié le Un commentaire

L’amande sous toutes ses formes

L’amande est très appréciée. On la mange comme un snack sain et on l’utilise en pâtisserie. Mais l’amande peut aussi être consommée sous de nombreuses autres formes comme la purée, la farine ou encore le lait et l’okara !

Vous vous demandez ce que tout cela peut bien être ou comment on l’utilise en cuisine ?

Alors je vous invite à lire la suite de cet article pour découvrir tout ce que l’amande a à vous offrir…
et croyez-moi, vous ne serez pas déçu 😉

La farine

Même si on les confond parfois, la farine et la poudre d’amandes sont deux produits différents. Alors que la poudre d’amandes est constituée d’amandes concassées, la farine d’amandes suit un processus de fabrication particulier qui permet de réduire naturellement la teneur en matière grasse de 50 à 80% selon les fabricants.

C’est pourquoi la farine d’amandes est pauvre en lipides et en glucides. Mais elle est riche en protéines et en fibres. Elle offre également un bon apport en acides gras insaturés. Mais ce n’est pas tout ! La farine d’amandes est particulièrement riche en vitamine E, un composé liposoluble qui agit comme antioxydant. C’est également une bonne source de magnésium, un nutriment qui apporte de nombreux bienfaits sur la santé comme une amélioration de la glycémie et favorise une pression sanguine basse. Ces propriétés lui confèrent un faible indice glycémique. Cela signifie que la farine diffuse le sucre de manière progressive dans l’organisme assurant ainsi une distribution optimale de l’énergie.

La farine d’amandes est facile à cuisiner. Dans la plupart des recettes, il suffit de remplacer la farine de blé par la farine d’amandes et le tour est joué !

De plus, la farine d’amandes est naturellement sans gluten. C’est donc une excellente option pour les personnes allergiques ou souffrant d’intolérance au gluten.

La purée

La purée d’amandes qu’on appelle aussi beurre est une pâte à tartiner ressemblant au beurre de cacahuètes. Cette notion de beurre exprime bien la richesse de cette préparation . En effet, deux cuillères à soupe de beurre (amandes ou cacahuètes) contiennent près de 200 calories… A consommer avec modération donc 😉

Mais la purée d’amandes n’est pas dénuée d’intérêt. Elle est particulièrement riche en vitamine E (3x plus que le beurre de cacahuète). Elle contient aussi des minéraux comme le fer, des fibres (2x plus que le beurre de cacahuètes) ainsi que différents acides gras de qualité. On y trouve encore des protéines. C’est d’ailleurs l’un des rares nutriments où le beurre de cacahuètes affiche un léger avantage.

Soyez toutefois attentif à la composition de votre purée d’amandes car on y trouve parfois différents exhausteurs de goûts, en particulier du sucre. Idéalement, la purée d’amandes de contient qu’un seul ingrédient : l’amande. Et c’est délicieux ainsi !

Le lait

Le lait d’amandes n’en est pas vraiment un. On devrait plutôt l’appeler « jus d’amandes » car on extrait le liquide d’un fruit… Quoi qu’il en soit, le lait d’amandes est une boisson intéressante pour les personnes qui ne consomment pas de lactose et celles qui font attention à leur ligne car le lait d’amandes est beaucoup moins riche que le lait de vache.

Un verre de lait d’amandes contient seulement 2 grammes de glucides (sous la forme de fibres essentiellement). En comparaison, un verre de lait de vache contient 15 g de glucides (principalement sous la forme de sucre – le lactose).

Mais il faut savoir que beaucoup de laits d’amandes contiennent du sucre ajouté et des arômes artificiels qui en modifient le profil nutritionnel. Il est donc important de systématiquement vérifier la composition de votre lait d’amandes car il ne devrait contenir que deux ingrédients : des amandes et de l’eau. Et c’est tout ! Comme le lait d’amandes est souvent utilisé à la place du lait de vache, on trouve parfois des produits enrichis en calcium pour assurer un apport suffisant dans ce nutriment. On peut également trouver de la vitamine D pour une meilleure assimilation du calcium. Là aussi, il faut vérifier la liste des ingrédients car toutes les sources de calcium ne se valent pas. Ainsi le phosphate tricalcique serait moins bien absorbé par l’organisme que le carbonate ou le citrate de calcium.

Vous voilà informé !

L’okara

L’okara désigne habituellement le résidu obtenu après la fabrication du lait de soja. Par extension, ce terme fait référence à la pulpe restante après la réalisation d’autres laits végétaux maison, comme celui d’amandes. L’okara est surtout composé de fibres, qui sont très intéressantes sur le plan nutritionnel. Il est
aussi très pauvre en lipides.

Comme son goût est plutôt neutre, on peut donc utiliser l’okara dans la plupart des recettes, qu’elles soient salées ou sucrées. C’est un substitut idéal à un large éventail de produit comme la farine, la panure/chapelure, la poudre d’oléagineux, voire même pour remplacer un oeuf ! Si vous réalisez un lait d’amandes à la maison, j’insiste donc pour que vous réutilisiez cette matière résiduelle après la séparation du lait qu’on a tendance à jeter à défaut de connaître tout son potentiel culinaire et nutritif.


En conclusion

L’amande offre de nombreux bienfaits et s’utilise sous de nombreuses formes tout aussi intéressantes les unes que les autres. Mais il y a une ombrer au tableau dont on parle rarement. Il s’agit de l’impact écologique de la production des amandes et il n’est pas anodin puisqu’il faut 4 litres d’eau pour produire 1 amande !

Oui vous avez bien lu, une seule amande nécessite 4 litres d’eau… En comparaison, le soja est 4x moins gourmand en eau pour un profil nutritionnel tout aussi intéressant. Cela ne signifie pas qu’il faut abandonner l’amande pour autant. Mais il faut réaliser que le profil nutritionnel d’un aliment ne doit pas en être le seul critère de choix. Et cela souligne l’importancede valoriser toutes les formes du produit et d’éviter absolument le gaspillage.

C’est pour cette raison que l’okara me plait tant. C’est astucieux, économique, et super sain ! Je voudrais ajouter délicieux mais son goût est plutôt neutre… ce qui le rend d’ailleurs si utile en
cuisine 😉

Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@petitcriquethealthy

Publié le Laisser un commentaire

Raw cookies healthy

Une collation saine et gourmande, idéale comme encas vitaminé avant une séance de sport.

Dans cet article, j’ai le plaisir de partager avec vous une recette hyper facile – elle ne contient que 4 ingrédients et ne vous prendra pas plus de 5 minutes à préparer !

Toutes celles et ceux qui ont une digestion sensible seront contents d’apprendre que cette recette ne contient pas de dattes qui peuvent parfois poser quelques petits soucis de ce côté. De plus, la recette ne contient ni lactose ni gluten. Alors, on se laisse tenter ?

Ingrédients

  • 200 g d’abricots secs
  • 130 g d’amandes émondées
  • 130 g de noix de coco râpée
  • 30 g de farine d’amandes
  • 100 ml d’eau

Info nutrition

  • Les abricots sont riches en fibres, en potassium et en vitamine A. Ils sont excellents pour la récupération sportive !
  • La noix de coco est riche en magnésium, en potassium, et en fibres. Top pour la digestion et ses effets anti-grignotage !
  • La farine d’amandes est naturellement sans gluten, riche en vitamine E, en magnésium, et en protéines. Elle est souvent dégraissée, ce qui lui permet d’afficher un total calorique plus faible qu’une amande entière. Elle affiche de plus un faible indice glycémique. Elle est donc idéale pour une collation sportive (lien article sur les bienfaits des amandes).

Ensemble, ces trois ingrédients forment une excellente source d’énergie avec des glucides de qualité, des lipides, des protéines et de nombreux micro-nutriments.

Malgré la farine d’amandes dégraissée, cette recette est plutôt riche. C’est pourquoi elle convient bien en tant qu’encas sportif. Mais comme toutes les bonnes choses, il ne faudra pas en abuser. D’ailleurs, la congélation permet souvent de prévenir les grignotages (voir l’« astuce » ci-dessous).

Préparation

  1. Mixer 200 g d’abricots secs découpés en morceaux avec 130 g d’amandes émondées et 50 ml d’eau.
  2. Ajouter 130 g de poudre de noix de coco, 30 g de farine d’amandes et 50 ml d’eau. Mixer à nouveau.
  3. Former un boudin avec la pâte obtenue du mixage.
  4. Enrober de papier sulfurisé et placer au congélateur pour 2h.
  5. 30 minutes avant la collation, sortir du congélateur.
  6. Au moment de la collation, découper des tranches de 1 cm d’épaisseur. Et n’oubliez pas de replacer le reste du boudin au congélateur pour la prochaine collation.

Astuce : Après la première congélation, vous pouvez aussi découper tout le boudin et conserver les cookies au congélateur dans un récipient. Le résultat est le même. C’est juste une question de place 😉

Au sujet de la congélation, c’est une étape importante car elle remplit trois fonctions :

  • Tout d’abord, elle permet de durcir la préparation. Le cookie est moins collant et plus dur. Vous constaterez que ce changement de consistance modifie également les saveurs.
  • Ensuite, la congélation permet de conserver votre cookie bien plus longtemps qu’aucune autre méthode, ce qui est plutôt pratique, non ?
  • Enfin, la congélation empêche les grignotages impulsifs. On doit attendre que le cookie « dégèle » avant de pouvoir le manger. Pendant cette attente, l’envie de grignoter aura sûrement passé 😉

Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Je vous invite à aller regarder ma dernière vidéo YouTube « Une journée dans mon assiette de nutritionniste » où je mange entre autre ces supers cookies pour le goûter, mais ce n’est pas tout ! Je partage aussi avec vous d’autres recettes pour le déjeuner et le dîner.

De plus, retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@noemienutrition

Publié le Laisser un commentaire

Super recette de CREAM CHEESE, sans fromage

Qui a envie d’une belle tartine de fromage frais ? Vous savez, ce fromage si crémeux et onctueux… Un vrai régal ! Alors que diriez-vous d’en fabriquer vous-même avec un seul ingrédient ?

Dans cet article, vous allez découvrir une recette tout simplement bluffante de cream cheese fait maison sans fromage !

Pour réaliser ce fameux cream cheese sans fromage, vous avez besoin d’un seul ingrédient comme je vous le disais. Cet ingrédient, c’est du yaourt de soja. Tout simplement !

Ingrédients

  • 1 grand pot de yaourt de soja sans sucre (200 g)

Ustensiles

  • 1 étamine/torchon et 1 bol profond

Préparation

  1. La veille, verser le yaourt de soja dans une étamine (ou dans un torchon propre) et placer au-dessus d’un bol au réfrigérateur pour le laisser s’égoutter toute la nuit.
  2. Le jour « J », récupérer le yaourt égoutté qui s’est transformé en cream cheese !
  3. Il est déjà prêt à être tartiner mais vous pouvez bien sûr l’assaisonner selon vos envies pour en relever le goût.

Pour ma part, j’ajoute une pincée d’ail séché, de sel et de poivre. Et le tour est joué ! Je le trouve parfait ainsi. On peut aussi ajouter du jus de citron et de la ciboulette ou du persil pour une version « herbes aromatiques », ou alors du poivre de cayenne pour une version plus relevée.

Cette recette naturellement sans lactose est idéale pour un repas frais et léger, que ce soit un dips de légumes, une tartine, ou un bagel. Régalez-vous 😉

Vous pouvez également retrouver la recette en vidéo sur Youtube : cliquez ici


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@petitcriquethealthy

Publié le Laisser un commentaire

Gâteau au chocolat et courgettes

Jamais une courgette n’aura été préparée d’une manière aussi gourmande !

Dans cet article, vous allez découvrir une belle recette facile à préparer pour un délicieux gâteau, bien moelleux, avec une riche saveur de chocolat.

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients

  • 1 petite courgette
  • 20 g de purée d’amandes
  • 2 œufs battus
  • 60 g de farine de châtaigne
  • 60 g de farine de riz complet
  • 25 g de poudre de cacao non sucrée
  • 1 cc de bicarbonate de soude
  • ¼ cc de levure chimique
  • ½ cc de sel
  • 5 carrés de chocolat noir
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 2 cs de sirop d’agave

Préparation

  1. Peler et râper une petite courgette. Réserver.
  2. Préchauffer le four à 180°C.
  3. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients secs (farines, cacao, bicarbonate, levure, extrait de vanille).
  4. Dans un grand saladier, mélanger la purée d’amandes, le sirop d’agave et les oeufs battus.
  5. Incorporer les ingrédients secs à la préparation humide.
  6. Ajouter les courgettes râpées et les pépites de chocolat (2 carrés concassés). Mélanger.
  7. Verser la pâte dans un moule à cake en silicone et enfourner pour 30 minutes.
  8. Sortir du four et laisser refroidir.
  9. Faire chauffer (au bain marie) les 3 carrés de chocolat restant et verser sur le dessus du cake pour former une mini-ganache.
  10. Laisser refroidir complètement avant de servir.

L’utilisation de la courgette permet d’obtenir un gâteau léger et digeste ce qui est plutôt rare pour une recette aussi gourmande. Bien sûr, ça reste un dessert alors on en profite de manière raisonnable, d’accord ? 😉


Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@petitcriquethealthy