L’intuitive eating : je décrypte le sujet pour toi

L’INTUITIVE EATING : JE DÉCRYPTE LE SUJET POUR TOI

Avec l’alimentation intuitive, l’idée est de manger lorsque l’on a faim et de s’arrêter lorsque l’on est rassasié.

L’alimentation intuitive est un style d’alimentation qui favorise une attitude saine envers la nourriture et son image corporelle.

Aussi alléchant que ce principe puisse paraître, ce n’est malheureusement pas aussi simple à mettre en pratique.

En effet, il est souvent nécessaire de réapprendre à faire confiance à son corps pour pouvoir manger de manière véritablement intuitive.

Faim physique ou faim émotionnelle ?

Une distinction est essentielle entre la faim physique et la faim émotionnelle :

  •  La faim physique est un besoin biologique. Elle s’installe progressivement et se manifeste par différents signaux, tels qu’un estomac qui gargouille, la fatigue ou l’irritabilité. On satisfait notre faim avec un repas. Tout comme notre corps nous dit quand il a faim, il nous dit aussi quand il est rassasié.
  •  La faim émotionnelle est, quant à elle, motivée par un besoin émotionnel. La tristesse, la solitude ou l’ennui sont quelques-uns des sentiments qui peuvent créer des envies de nourriture. Manger provoque ensuite généralement un sentiment de la culpabilité.

À quoi sert l’intuitive eating ?

L’alimentation intuitive nous invite à prendre conscience des moments où une sensation de faim est en fait basée sur une émotion et nous encourage à trouver des moyens sans rapport avec la nourriture pour faire face à nos émotions, comme faire une promenade, méditer, tenir un journal ou parler avec un proche.

L’alimentation intuitive repose sur le principe que les régimes n’offrent pas une réponse satisfaisante et qu’un changement de mode de vie est plus important pour la santé à long terme.

Elle est en quelque sorte un « anti-régime ». Elle cherche aussi à casser certains schémas que l’on a appris depuis l’enfance, comme par exemple le fait d’être obligé de terminer son assiette ou de manger parce que c’est l’heure.

7 points qui résument l’alimentation intuitive

Si je devais résumer en quoi consiste l’alimentation intuitive, je retiendrais les sept points suivants qui permettent de bien en comprendre l’esprit :

#1 La nourriture n’est pas une fin, c’est un moyen. Elle n’est ni bonne ni mauvaise. Et ce que vous mangez ou ne mangez pas ne fait pas de vous des bonnes ou des mauvaises personnes.

#2 Répondez aux premiers signes de faim en mangeant. Si vous vous laissez aller à une faim excessive, vous risquez de trop manger.

#3 Déterminez si l’envie de manger résulte d’une émotion (joie, colère, tristesse, etc). Le cas échéant, essayez de répondre à cette émotion par un moyen sans rapport à la nourriture.

#4 Faites en sorte que votre expérience alimentaire soit agréable. Vous constaterez qu’il faut moins de nourriture pour vous satisfaire.

#5 Soyez à l’écoute des signaux de satiété. Lorsque vous sentez que vous avez assez mangé, arrêtez.

#6 Ce sont vos habitudes alimentaires générales qui déterminent votre état de santé et votre physique. Un écart ponctuel ne va pas remettre en question toute votre hygiène de vie.

#7 Ne vous focalisez pas uniquement sur la perte de poids mais sur le fait de vous sentir bien, en énergie, vivant.

Les recherches scientifiques  sur le sujet sont encore en pleine expansion et se sont surtout concentrées sur les femmes.

L’intuitive eating : vers un mode de vie plus sain ?

Jusqu’à présent, les études ont établi un lien entre l’alimentation intuitive et une attitude psychologique plus saine. En revanche, aucun lien n’a été établi avec une perte de poids (lien étude).

Le principal avantage de l’alimentation intuitive est vraiment l’impact sur la santé psychologique. Les participants aux études ont amélioré leur estime de soi, leur image corporelle et leur qualité de vie globale, tout en souffrant moins de dépression et d’anxiété.

Tout le monde peut potentiellement bénéficier de certains aspects de l’alimentation intuitive. Elle peut être particulièrement utile pour les personnes qui ont du mal à écouter les signaux internes de leur corps, notamment les personnes ayant des antécédents de régimes chroniques.

Mais je relève également que l’alimentation intuitive nécessite une phase d’apprentissage qu’il ne faut pas négliger. En effet, on n’arrive pas à comprendre ses émotions du jour au lendemain simplement parce qu’on l’a décidé. On ne bouleverse pas non plus une vie d’habitudes sans conséquence.

Il faut apprendre à manger différemment, il faut renoncer à vouloir tout contrôler, il faut se construire une nouvelle image de soi. Ce sont des changements importants qui prennent du temps et qui demandent parfois un accompagnement professionnel.

Sur les sept principes de l’intuitive eating, je vous recommande ainsi de mettre de côté le point #2 et de vous concentrer d’abord sur les six autres. Ensuite, vous pourrez essayer d’introduire progressivement le point #2 après avoir bien intégré les principes d’une alimentation équilibrée et atteint une compréhension suffisante de vos émotions.

Mon avis sur l’intuitive eating

A titre personnel, je partage les recommandations de l’alimentation intuitive. Je pense qu’on a tout à gagner de vouloir se libérer des dogmes culpabilisants de l’industrie du régime et de se ré-approprier notre alimentation.

En revanche, je tiens à relever que notre organisme fonctionne selon un certain rythme biologique. Il serait ainsi contre-productif de manger à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Lorsqu’on parle de manger quand on a faim, nous devons chercher à comprendre la raison pour laquelle on souhaite manger. On veut distinguer l’envie de manger de la faim véritable.

Il faut accepter que l’être humain soit une machine à émotions. Nous sommes ainsi faits. Et j’ajoute encore que, pour de bonnes et de mauvaises raisons, l’alimentation est fortement liée à nos émotions depuis notre plus tendre enfance (les exemples ne manquent pas, il suffit de penser aux gâteaux d’anniversaire). Il est donc tout à fait naturel qu’à l’âge adulte, nos émotions continuent à influencer nos choix alimentaires. En culpabilisant l’alimentation émotionnelle, les régimes ne font que renforcer cette tendance. L’alimentation intuitive nous apprend, au contraire, à écouter nos sensations pour nous aider à manger selon nos besoins.

En conclusion, l’alimentation intuitive nous a montré qu’il existe une voie différente du contrôle maladif de la prise alimentaire et du comptage des calories. Une voie dans laquelle on peut se relâcher et s’épanouir afin de retrouver du plaisir à manger tout en prenant soin de sa santé.

L’intuitive eating c’est aussi le sujet de ma dernière vidéo !!

Cet article vous a plu ? N’hésite pas à me laisser un petit commentaire ou de partager cet article ?

De plus, retrouvez dans la boutique des programmes nutrition et sport complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos.

À bientôt !

Noémie

Vous pourriez également aimer

Mes programmes

Je vous invite à suivre cette recette en image sur ma chaine Youtube @noemienutrition. Et si vous êtes à la recherche d’un accompagnement complet et de conseils en nutrition afin de retrouver un équilibre dans votre alimentation, vous pouvez découvrir les programmes que j’ai créés spécifiquement pour répondre à vos différents objectifs.